Assemblée nationale : Abdoulaye Daouda Diallo explique les objectifs de la LFR

0
27

La deuxième raison justificative de cette LFR est la mise en œuvre combinée de l’ensemble des mesures d’amélioration des recettes budgétaires qui vont permettre de générer plus de 100 milliards destinés à résorber la baisse des recettes fiscales et les moins values, jusqu’alors  enregistrées.

Sur le plan interne, il a précisé que dans l’optique d’améliorer la gouvernance et les performances de l’Etat, deux mesures phares ont été prises à l’aube du quinquennat, à savoir le resserrement de l’équipe gouvernementale passant de 40 à 32 ministres et la suppression du poste de Premier ministre dans le soucis d’optimiser le processus décisionnel dans l’Exécutif.

Sur le plan externe, abdoulaye daouda diallo dira que les tensions géopolitiques au proche Orient, notamment le conflit entre les Etats Unis et l’Iran pose les jalons d’un futur choc pétrolier potentiellement redoutable pour notre économie encore très dépendante des énergies fossiles.

Enfin la quatrième raison justificative de ce présent projet de loi tient au renforcement de la préservation de notre écosystème dont la superficie couverte par les forets connait une perte en moyenne de 40 000 hectares par an au Sénégal, d’après l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd).

Dans le rapport du ministère,  abdoulaye daouda diallo et ses collaborateurs précisent que la loi de finance  initiale était avant tout un acte de prévision susceptible d’être bouleversé par un environnement incertain tant au plan externe qu’interne.

Lire l’article en entier sur seneweb.com

Donne ton avis