Séminaire International sur le Financement du Logement Abordable en Afrique : 90% des ivoiriens sont des locataires (Sangaré Siriki)

0
76

Plus concrètement, il a souhaité une intervention plus forte des partenaires et banques sur les trois points suivants que sont la mise en place d’un fonds de garantie des crédits accordés aux promoteurs ; l’alimentation pérenne des Fonds dédiés à l’habitat (CDMH, FSH, CTU) ; le renforcement des capacités de l’État, avec la création d’une Agence Nationale du logement social.

Cela, dans l’optique d’accéder plus facilement au financement du logement social sous nos tropiques », a-t-il déclaré

Le ministre de la Construction, du logement et de l’urbanisme, Bruno Koné, a, pour sa part rappelé que depuis les années 1960, l’État a mis en place un dispositif d’accompagnement du logement social, qui s’est avéré relativement efficace, puisqu’il a permis, notamment avec les sociétés SICOGI et SOGEFIHA, de produire un important parc immobilier, d’environ 91.000 logements.

Quant aux différents acteurs présents à ce séminaire international sur le financement du logement abordable en Afrique, ils se sont réjouis de cette initiative et ont tenu à apporter leur soutien pour régler les questions liées à l’habitat et au logement social.

« Les axes majeurs de ces réformes sont la création du Compte de mobilisation pour l’habitat (CDMH), le renforcement des ressources du Fonds de soutien à l’habitat (FSH), la mise en place du Compte des terrains urbains (CTU), la création de la Banque de l’habitat de Côte d’Ivoire (BHCI), récemment privatisée et recapitalisée.

La Chambre nationale des constructeurs et promoteurs agréés de Côte d’Ivoire a organisé ce samedi 29 juin, au Radisson Blu Hôtel d’Abidjan (Côte d’Ivoire), un séminaire international sur le financement du logement abordable en Afrique.

Lire l’article en entier sur news.abidjan.net

Donne ton avis