Lions Indomptables : le match de la surenchère et du chantage

0
99

Au cas où ils remportaient à nouveau le sacre continental, ils percevront chacun 54,5 millions de fcfa, en plus des primes de sponsors, de l’équipementier et des gratifications diverses de la Caf, calculées sur les retombées du sponsoring.

Après un rodéo de 48 heures, les joueurs de l’équipe nationale de football ont pris l’avion pour l’Egypte dans l’après-midi du 21 juin dernier non sans se fendre d’un communiqué fumeux.

En fait, le gouvernement, propriétaire des équipes nationales, toutes disciplines confondues, a décidé et versé une prime de participation de 20 millions fcfa à chaque joueur de l’équipe nationale.

Les champions d’Afrique en titre n’auraient-ils pas pu choisir meilleur instant que le jour où la nation toute entière pleure ses vaillants et valeureux soldats tombés sur le champ d’honneur, fauchés par l’hydre terroriste Boko Haram à Darak, pour poser ce problème?

Au moment où le pays vit des secousses qui ébranlent ses fondements, ces revendications fantaisistes et capricieuses ruinent les efforts de l’État qui injecte pourtant deux milliards fcfa dans cette campagne au pays des Pharaons.

Lire l’article en entier sur actucameroun.com

Donne ton avis