Crise anglophone : Bamenda en proie au doute après la levée du couvre-feu

0
32

Confrontés à de nouvelles attaques attribuées aux milices sécessionnistes, les habitants de bamenda peinent à reprendre leurs habitudes alors que la levée du couvrefeu, imposé depuis dix mois, vient d’être décidée par le gouverneur de cette région du Nord-Ouest.

Dans ses services, des sources indiquent néanmoins que cette décision s’inscrit dans la « ligne d’apaisement » engagée par le gouvernement, et défendue par le Premier ministre Joseph Dion Ngute lors de ses descentes dans les deux régions anglophones en mai dernier.

Tentative d’un retour à la normale
Cette « restriction sécuritaire » avait été imposée en septembre 2018 par le gouverneur de la région, afin de prévenir les attaques des milices sécessionnistes.

Les habitants de bamenda demeurent dans l’incertitude après la levée du couvrefeu nocturne, décidée le 14 juin par l’autorité administrative de cette région du Nord-Ouest.

La confiance de la population tarde à revenir, et pour cause, les violences n’ont cessé malgré la levée du couvrefeu par le gouverneur Adolphe Lele Lafrique.

Lire l’article en entier sur actucameroun.com

Donne ton avis