Un dirigeant syndical critique l’Assemblée nationale et le Sénat pour avoir minimisé les souffrances des travailleurs de la CDC et de PAMOL

0
99

Gabriel Mbene Vefonge, président du syndicat des travailleurs de CAAWOTU a dit que les travailleurs du cdc et de pamol étaient choqués par le méchant silence de l’Assemblée nationale et le Sénat sur leur sort qui est une conséquence de la crise socio-politique dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du cameroun.

« La cdc est le plus gros employeur après l’État avec environ 20 000 travailleurs dans les rues du cameroun, alors que pamol est confronté à un sort similaire avec des milliers de travailleurs sans emplois en raison de la crise socio-politique.

Il décrit le traitement de la part du gouvernement, des membres de l’Assemblée nationale et du Sénat qui ont décidé de traiter moins la situation de la Société camerounaise de développement, cdc et de pamol Plantations Plc.

Mbene a déclaré: « Alors que le Parlement ouvrait ses portes lundi à Yaoundé, des voix se sont élevées pour empêcher les partenaires bilatéraux et multilatéraux de s’abstenir d’inteervenir dans la crise qui secoue les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, mais uniquement pour apporter un soutien à la situation humanitaire précaire dans les régions.

Mbene espère que le sort des travailleurs des cdc et de pamol sera mis à l’ordre du jour de la conférence des présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat.

Lire l’article en entier sur actucameroun.com

Donne ton avis