Elle tente son CEP à 49 ans

0
41

Dans la ville d’ebolowa à travers les dix neuf sous-centres d’examen du cep sérénité et calme ont gouverné cette session qui s’est refermée le 12 juin 2019.

La postulante avoue avoir mis le paquet cette année scolaire pour décrocher son diplôme qui pourra lui ouvrir plusieurs portes” si je réussi ça va m’aider dans mon lieu de service.

Au sous-centre d’ebolowa I logé à l’école publique groupe I, une candidate pas comme les autres.

“Le problème de CEPE-là, quand la maladie est venue me prendre chez moi, ça m’a arrêté les études”, relate-t-elle.

Lucie André Mendomo âgée de 49 ans est employée à la Communauté Urbaine d’ebolowa en qualité d’agent d’entretien.

Lire l’article en entier sur actucameroun.com

Donne ton avis