Atanga Nji adresse un dernier avertissement aux partisans du MRC

0
21

»
Avant de quitter Douala, le ministre atanga Nji, s’exprimant au nom du président Paul Biya, a rendu hommage aux autorités administratives pour la civilité qui a régné dans la région du Littoral lors des élections présidentielles de 2018 et a félicité les forces de l’ordre et l’administration de la région pour son professionnalisme qui a permis aux Camerounais d’exercer leur responsabilité civile et d’assister aux élections au cameroun, ELECAM.

L’avertissement du ministre intervient également avant cet appel du samedi 8 juin 2019 aux manifestations contre le « blocage électoral dans le pays et aux réformes électorales radicales » organisées par la mrc de Kamto.

Malgré les arrestations massives du 1er juin, les partisans du mrc sont déterminés à descendre dans la rue dans le cadre de ce qu’ils ont baptisé « la résistance nationale du Pacifique » ou « la marche blanche ».

C’était en ces mots : « Mais en général, nous avons réalisé que les motocyclistes avaient un très bon comportement pendant les élections et qu’ils ne respectaient pas tous ces appels illégaux à des boycotts ou à perturber l’ordre public.

Il a salué les motocyclistes à Douala pour ne pas avoir écouté les appels à des manifestations de masse contre le gouvernement de ceux qui ont refusé depuis d’accepter la défaite aux élections présidentielles de 2018.

Lire l’article en entier sur actucameroun.com

Donne ton avis